Mashariki TV

L' information fiable et en temps réel

COVID-19 : « Protégez-vous et protégez les autres »

La pandémie de la Covid-19 menace le monde. Plus d’un million de personnes sont mortes suite à cette pandémie.  Le Burundi n’est pas épargné à cette pandémie. Pour faire face à cette dernière qui est devenue une urgence mondiale, le gouvernement du Burundi via le ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida appelle au respect des gestes barrières.

Depuis l’apparition du premier cas de Covid-19 au Burundi, vers la fin du mois de mars 2020, le ministère en charge de la santé en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé n’a cessé de sensibiliser la population sur les mesures de prévention.

Se laver  fréquemment avec  de l’eau et du savon ou une solution hydro alcoolique, est la meilleure prévention : répète régulièrement  le ministre de la santé publique puisque les virus respiratoire tels que la maladie a coronavirus se propage lorsque du mucus ou des gouttelettes contenant le virus se pénètrent dans notre corps par l’intermédiaire de nos yeux, notre nez ou notre gorge ou d’une personne a une autre. Le respect des mesures barrières permet donc d’éliminer les microbes, insiste le Ministère de la Sante publique et de la lutte contre le Sida.

Ce Ministère a recommandé à la population d’éviter de se serrer les mains et de s’embrasser pendant cette période du covid-19. En cas de toux ou d’éternuement, il est recommandé à la population de couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir. « Jetez immédiatement le mouchoir usagé dans une poubelle munie d’un couvercle et lavez-vous les mains. En respectant les règles d’hygiène respiratoire, vous protégez les personnes autour de vous de virus tels que ceux responsables du rhume, de la grippe ou de la COVID-19 », insiste l’OMS.

La distanciation physique d’au moins un mètre est également recommandée à la population pour réduire le risque d’infection. « Gardez une distance encore plus grande entre vous et les autres lorsque vous êtes à l’intérieur. Plus vous êtes éloigné, mieux c’est », recommande l’OMS.

En vue de faire face à cette pandémie, le ministère de la santé a ordonné la  mise en place des kits de lavage de mains dans les établissements de soins de santé et autres lieux publics comme les écoles, hôtels, bistrots, restaurants, marchés, églises, stades, bureaux, etc. Cette mesure a été également imposée au parking se trouvent au centre-ville de Bujumbura. « Tout passager doit se laver les mains avant d’entrer dans les bus »

Pendant cette période de Covid-19, l’OMS appelle les populations à éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche. « Les mains touchent de nombreuses surfaces et peuvent y être en contact avec le virus. Une fois contaminées, vos mains peuvent transporter le virus jusqu’à vos yeux, votre nez ou votre bouche. De là, le virus peut pénétrer dans votre organisme et vous rendre malade ».

Des efforts  consentis par le gouvernement pour la prévention du Covid-19

La mesure de mise en quarantaine a été prise à l’endroit des passagers venus des pays étrangers a été imposée, l’aéroport Internationale Melchior Ndadaye fermée.

Quelques jours après son accession au pouvoir, le président de la République Evariste Ndayishimiye a lancé une campagne de dépistage de la Covid-19  pour trois mois, « Ndakira Sinanduza  kandi Sinandura ». Dans ce même cadre, le Gouvernement du Burundi en collaboration avec l’Unicef et la société SAVONOR ont procédé vendredi 10 juillet, au lancement de la campagne de promotion du prix du « savon bleu ». Le prix du savon est réduit de moitié, donc à 150 BIF. Ceci pour faciliter l’accès aux soins d’hygiène.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

APPELEZ-NOUS